LASSÈRE Jean-Marie (†)

Professeur d’histoire romaine
 


(JPEG)






(BMP)




-  Membre du GRAA (Groupe de recherche sur l’Afrique Antique)

Domaine de recherches : L’Afrique romaine, l’épigraphie.
  • Principales publications

  • Vient de paraître (2008) :


    -  « Des dieux mânes à la paix des dieux païens et chrétiens de la steppe face à la mort », par Jean-Marie Lassère, in Actes du Ve Colloque international sur l’histoire des steppes tunisiennes. Sbeitla 2006 , Tunis, Institut National du Patrimoine, 2008, pp. 185-194.

    (JPEG)


     

     

    Principales publications :




    -   Manuel d’épigraphie romaine. Paris : Picard, Antiquité-synthèses, 2007, 2 vol., 1167 p. (2ème édition revue et mise à jour, 1ère édit. en 2005, édition en italien en préparation).
    Cet ouvrage ne se limite pas aux inscriptions en latin, mais prend aussi en compte les inscriptions rédigées en grec, trouvées dans la partie orientale du monde romain, dans les provinces occidentales et à Rome même ; les 509 inscriptions sélectionnées sont transcrites, traduites et commentées ; très substantielle introduction de 70 pages ; riches appendices, qui fournissent les Fastes consulaires, la liste des consuls année par année de 509 av. J.-C. à 541 ap. J.-C., les titulatures des empereurs de César à Justinien, ainsi qu’une liste des principales abréviations utilisées dans les inscriptions.
    "Une somme incontournable" : compte-rendu de cet ouvrage par Agnès Bérenger-Badel

    (JPEG)


    Présentation de l’éditeur :
    « Ce Manuel d’épigraphie romaine - dont le titre précise qu’il a voulu intégrer l’apport des inscriptions rédigées en grec dans la partie orientale du monde romain - s’efforce de faire le point des acquis de la discipline depuis la parution du Cours d’épigraphie latine de R. Cagnat il y a plus d’un siècle. Il s’appuie sur plus de 500 textes, tous traduits et commentés, pour présenter toute la diversité d’une des sources majeures de l’histoire de l’antiquité. Le livre se divise en trois parties, consacrées successivement à l’individu, pour ce qui touche à sa dénomination, à son statut et à sa vie privée ; à la cité, véritable matrice des sociétés de l’antiquité, à ses institutions et à ses activités ; enfin à l’Etat, à ses rouages politiques et administratifs depuis la république oligarchique jusqu’à l’empire chrétien, au détail de ses fondements militaires, aux manifestations législatives du pouvoir, à ses liens avec la religion officielle. Six indices complètent ce volume qui s’adresse aux étudiants de licence et master. »





    -   "Ubique populus" : peuplement et mouvements de population dans l’Afrique romaine, de la chute de Carthage à la fin de la dynastie des Sévères : 146 a.C.-235 p.C. . Préface de Marcel Le Glay ; Paris : Éditions du C.N.R.S, 1977, 715 p.

    (JPEG)



-   Les discours d’Hadrien à l’armée d’Afrique : Exercitatio / Ed. Le Bohec, Yann ; Collab. Berthet, Jean-François ; Collab. Brizzi, Giovanni ; Collab. Giuffré, Vicenzo ; Collab. Lassère, Jean-Marie ; Collab. Voisin, Jean-Louis ; Collab. Wolff, Catherine. -Paris : De Boccard ; De l’archéologie à l’histoire (Paris), 2003. - 172 p.

-   Bibliographie analytique de l’Afrique antique / Jean-Marie Lassère en collaboration avec Yann Le Bohec. Rome : Ecole française de Rome, vol. XX, 1986, à XXX, 1996.

(JPEG)



-  Rubrique Afrique dans l’Année Épigraphique, 1991 à 2000.

-  Série Onomastica Africana, parue dans diverses publications.

-  Et divers articles relatifs à l’Afrique romaine.